La vengeance – le retour

Il y a une semaine, je vous parlais du Comte de Monte Cristo… Timing intéressant, puisque j’ai découvert à ce moment-là une nouveauté de la chaîne américaine ABC*.

Vaguement inspiré de la vengeance de notre aristocrate imposteur, la série (format classique, 40 minutes hebdomadaires) met en scène une jeune fille qui revient sur les lieux de son enfance avec une nouvelle identité, et ceci afin de venger son père. Un père qui a été arrêté alors qu’elle n’était qu’une petite fille, un père innocent accusé de terrorisme et dont l’apparence de culpabilité a été échafaudée par son entourage. Ca nous change de la passion américaine pour le complot, mmm ? Mais bon, soyons honnêtes, Monte Cristo avait également été la victime de la malchance la plus totale et la plus improbable.

Pour une série « mal partie », car les premiers épisodes sont complètement imbibés de clichés (familles richissimes des Hamptons qui essaient de sauver les apparences mais dont la vie privée des membres tombe en lambeaux, par exemple), la série se rattrape assez bien par la suite. Les premiers épisodes montrent une héroïne au courant de tout, infaillible et surtout invisible. Personne n’arrive à remettre en cause son honnêteté. La série glisse sur la pente de la facilité.

Mais petit à petit, les difficultés s’installent et on commence à ressentir une certaine tension nerveuse. L’héroïne échappe de justesse aux différents obstacles et l’on sent percer ses failles, sa vulnérabilité. Le dernier épisode en date, intitulé Charade, finit sur un point d’interrogation. On ne se demande pas si l’héroïne sera démasquée avant d’avoir réussi tous ses stratagèmes, puisque la règle des séries l’interdit, mais on se demande ce qu’elle va bien pouvoir faire pour se tirer de ce mauvais pas.

Suspense, suspense…

Ne jugez pas une série trop vite.

Mrs Hinch

*Vous pouvez regarder la série Revenge en VO sur Sidereel.

Publicités