Les anges ont les yeux bleus

On dit que les yeux sont des fenêtres vers l’âme. Les yeux bleus ne sont pas opaques, vous pouvez plonger dans leurs profondeurs, alors que les yeux marrons sont très opaques. Je pense qu’il y a quelque chose de très significatif dans l’idée d’avoir des fenêtres ouvertes sur l’âme.*

Tels sont les propos du Doc Gregg Homer, le médecin venant de mettre au point une technique qui permet de changer la couleur de ses yeux… de manière permanente ! La mélanine, le même pigment que celui qui colore la peau, est en effet responsable de la teinte brune. Enlevez l’excédent de mélanine de l’œil et celui-ci deviendra d’un bleu pur. Et ceci en un claquement de doigt, puisque la procédure dure 20 secondes.

Au fond, la question qu’on se pose, ce n’est pas si l’opération est sans risques, combien elle coûte ou combien de personnes sont déjà sur liste d’attente… mais quel est ce mythe si ancré dans notre civilisation, celui des yeux bleus ?

Alors que le mythe de la blondeur aryenne a été décrypté de long en large, celui des yeux bleus reste encore mystérieux. Loi de la rareté, qui stipule que l’exceptionnel est précieux ? Pourtant, statistiquement parlant, la couleur de l’iris la plus rare est le gris. Ou est-ce la mythologie de la couleur bleue, qu’on associe au repos, au rêve ou encore à la vérité ? Encore très ancré dans l’inconscient collectif, l’imaginaire associé au bleu semble tenace, alors qu’à terme, le mélange de la population mondiale devrait réduire le nombre de yeux bleus, transmis -rappelons-le- par des gènes récessifs.

Toutes les petites filles ont rêvé un jour ou l’autre d’être blonde aux yeux bleus, si elles ne l’étaient pas. Moi y compris. Mais ce rêve se changera-t-il en symbole d’appartenance sociale pour tous ceux capables de débourser 5000€ pour cette opération ? Les yeux bleus seront-ils le nouveau it-accessoire ?

Mrs Hinch

*Traduction à ma sauce de la citation du Docteur.

***

Je souhaite ajouter que je voudrais bien avoir les yeux verts, vous entendez ça Docteur Homer ?

Miss Hinch